886588_562446707107819_1747111300_o

Je reçois aujourd’hui avec grand plaisir Fabien Esnoult , co-fondateur de Colizen pour une interview exclusive à l’occasion de l’entrée d Chronopost dans son capital.

Pour mémoire, Colizen a lancé en 2009 la livraison sur rendez-vous à destination des e-commerçants, en proposant de livrer les clients à l’heure de leur choix (créneau de 2 heures), du lundi au samedi de 7h à 22h, et le dimanche matin de 9h à 13h.

 

C’est pourquoi Colizen est à mes yeux, l’une des plus belles réussites des dernières années dans le domaine de la livraison aux particuliers en zone urbaine.

Cette interview, est donc une vraie opportunité de mieux comprendre l’enjeu de cette nouvelle étape avec Chronopost. D’abord un petit rappel sur Colizen aujourd’hui:

2500 colis livrés par jour en région parisienne et sur la métropole lilloise pour des grands comptes du e-commerce. Le destinataire choisit d’être livré à l’horaire de son choix au moment de sa passation de commande. C’est un excellent moyen d’améliorer l’expérience d’achat de l’internaute en lui facilitant les conditions de réception de sa commande.

A.G : Fabien, peux-tu nous dire les raisons de ce rapprochement stratégique?

F.E : En préambule, il faut garder à l’esprit que le métier de transporteur en milieu urbain est complexe (niveau opérationnel et informatique) et nécessite des moyens importants pour construire un réseau présent dans les grandes agglomérations françaises.

Pour cette raison, la collaboration avec Chronopost est une véritable opportunité d’intégrer des implants Colizen dans des agences Chronopost existantes de grandes villes françaises. C’est un excellent moyen de gagner un temps précieux dans le déploiement de notre offre de service en France.

A.G : Peux-tu nous dire quelles sont les premières étapes de cette extension géographique en 2013?

F.E : Notre ambition est d’ouvrir prochainement une deuxième agence en Ile-de-France pour absorber  la croissance des volumes.

Ensuite nous envisageons d’ouvrir le service Colizen sur Lyon, Marseille et Toulouse.

A.G : Avez-vous des idées d’agglomération pour 2014?

F.E : Oui, nous espérons pouvoir couvrir d’ici fin 2014, les principales agglomérations concernées par les ventes e-commerce: Nice, Toulon, Nantes, Grenoble, Bordeaux et Strasbourg.

A.G : Pourquoi avez-vous choisi Chronopost pour accompagner votre dévelopement?

F.E : Chronopost a l’avantage de nous apporter ses atouts sur les volets suivants: opérationnel et service.

Sur le plan opérationnel, la taille du réseau Chronopost et son maillage complet du territoire permet à Colizen de collecter facilement les colis chez les e-commerçants et d’acheminer ces commandes rapidement vers les grandes agglomérations.

Sur le plan du service, Chronopost bénéficie d’une très bonne image auprès des e-commerçants, ce qui facilitera le dévelopement de l’offre Colizen.

A.G : Est-ce que la stratégie de Colizen est modifiée par ce changement d’actionnaire?

F.E : Au contraire, Colizen conserve son autonomie pour gérer son développement et maintient son offre de service inchangée, c’est-à-dire une offre tournée vers les grands comptes du e-commerce pour la livraison B2C dans les grandes agglomérations.

Il s’agit d’accroître la satisfaction des particuliers par la combinaison d’une offre express tout en prenant en compte leurs horaires de présence à leur domicile!

Comme on le voit, cette étape avec Chronopost constitue probablement un véritable levier de croissance pour Colizen qui va maintenant pouvoir proposer à ses clients une plus grande couverture géographique. Les prochains mois nous permettrons d’évaluer l’impact réel de cette collaboration innovante.

Communiqué de presse: Source: Fusacq
En savoir plus