Quelle sous-traitance pour les e-marchands.

Dans le numéro de Supply Chain Magazine de ce mois-ci, l’article sur les enjeux du cross-canal aborde une question récurrente pour tout créateur d’un site de e-commerce : Dois-je sous traiter ma logistique ou au contraire la faire en interne ?

Yannick Franc du cabinet Kurt Salmon rappelle :
« Pour gérer la logistique du e-commerce en propre, il convient là aussi d’être prudent. Livrer des magasins selon des tournées préétablies n’a rien à voir avec la complexité de livrer des particuliers »

Effectivement quel que soit le volume traité pour sa chaîne de magasins, il est crucial de comprendre que les problématiques du particulier sont très différentes et en voici quelques illustrations :

– La taille moyenne d’une commande à préparer est évidemment toute petite comparée à celle groupée du magasin.
– Le nombre de commandes est démultiplié et l’outil de préparation de commandes n’est probablement pas adapté.
– L’étiquetage pour les adresses à livrer est tous les jours différent et la récurrence des adresses n’existe pas forcément.
Au niveau transport :
– Le destinataire sera peut être absent lors de la livraison ou il souhaitera récupérer son colis chez un commerçant relais.
– Il va peut être refuser sa livraison.
– En cas de retard de livraison, il le fera peut-être savoir publiquement sur des forums sur internet.
Schéma :consultant-web.com

On le voit, malgré toute son expérience de la vente en magasin, il est prudent de bien voir en amont comment traiter cette activité spécifique de e-logistique. L’objectif est de ne pas risquer de détériorer soudainement son image de marque construite au fil des années en boutique par des ventes en ligne mal maîtrisées.

Rappel : Définition du cross-canal selon E-marketing.fr
Caractéristique d’une stratégie de distribution qui recourt à plusieurs canaux (physiques et/ou virtuels) de distribution en parallèle. L’objectif d’une stratégie multicanal est d’aboutir à la combinaison la plus synergique possible, mais qui demeure cohérente aux yeux de la cible.

Retrouvez plus de détails dans l’article Supply Chain Magazine Page 56 :

http://content.yudu.com/Library/A1tx68/SCM57/resources/index.htm?referrerUrl=http%3A%2F%2Fwww.yudu.com%2Fitem%2Fdetails%2F404484%2FSCM-57

You might also like

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoire sont spécifiés *