« Un ADN marqué à jamais » par Olivier Lévy :

Suite à la remarque d’un internaute, le billet a été enrichi de mes commentaires et la citation en a été réduite :

Pour ceux qui ont un projet ecommerce ou un site qui démarre, voici un témoignage passionnant et enthousiasmant sur le ecommerce vécu de l’intérieur !  Ici l’extrait concerne la logistique et le transport dans leur réalité quotidienne. Souvent je rencontre beaucoup de nouveaux ecommerçants qui sous estiment le temps et l’energie à déployer pour gérer correctement les commandes. Alors plus qu’un long discours, je vous laisse découvrir, avec cette expérience ecommerce, l’illustration des enjeux de la logistique et des livraisons pour un ecommerçant !

Juste un petit conseil pour terminer : Pesez à plusieurs reprises le pour et le contre avant de vous lançer dans l’exécution de votre propre logistique :

Ai-je réellement des compétences dans le domaine?

 Ne vaut il pas mieux que j’utilise mon temps toujours précieux à développer ma gamme de produits, à améliorer mon référencement etc.. plutôt que de consacrer beaucoup d’énergie à préparer des commandes?

 » Platine-Center m’a tout appris. Sur le management, sur le SEO, sur Adwords, sur tout ce qui fait un ecommerce. Il a même imprégné ses marques dans l’ADN de Blog-Ecommerce. Sur toute l’équipe.

Certains vous diront qu’ils connaissent bien le ecommerce parce qu’ils ont « déjà un client dans le ecommerce« .

D’autres vous diront /…/. Il y a une palanquée de gens qui prétendent bien connaître le ecommerce car ils ont créé des bannières pour tel ou tel ecommerçant. Mais ne soyez pas impressionnés par ces gens-là: juste des pros de Photoshop qui n’ont pas trouvé de boulot dans un magazine branché.

Non, moi le ecommerce, je l’ai appris à la dure: en étant ecommerçant.

Je l’ai appris en emballant des cartons, après les avoir portés.

Je l’ai appris avec chaque coup de cutter qui me tailladait les mains.

Je l’ai appris en restant 30 minutes au téléphone avec un client qui « finalement » achètera la platine DJ la moins chères. Celle où je fais 15€ de marge…  /…/ Le ecommerce, je l’ai appris avec tous ces colis arrivés en retard. Ou à l’heure même… Parfois on se fait gueuler dessus quand-même.

Et que dire ce tous ces colis perdus ou arrivés cassés… ? Et ces remboursements de La Poste qui tardent à venir

Ou encore, ce client qui me retourne son colis pour « bénéficier » des 7 jours de rétractation.

C’est à la dure que je l’ai appris le ecommerce.

Mais heureusement, il y a ce chiffre d’affaires, qui, contre vents et marées, continue à monter. Ces commandes qui tombent dans le back-office, venant de quelqu’un que vous ne verrez jamais et qui habite une ville dont vous ignoriez l’existence. A y réfléchir, la meilleure drogue que j’ai trouvée !!

l’ecommerce, nous, on l’a appris un ordinateur dans la main gauche, un carton dans la main droite et un cutter entre les dents ! « 

Pour plus d’infos sur les autres volets de son aventure ecommerce :

http://www.blog-ecommerce.com/vente-site-3

En savoir plus

Aujourd'hui vous êtes quasiment tous conscients de l'enjeu essentiel de la livraison dans la réussite globale de votre site. La stratégie d'offrir ou pas les frais de port est évidemment importante et pèse sur…

Dans son numéro de Juin "100% Digital", le  journal L'entreprise  ouvre quelques perspectives sur les évolutions à venir dans une interview de Philippe Ausseur Président d'Ernst & Young Advisory France :…